Home
Home
Tschernobyl-Initiative
in der Propstei Schöppenstedt e.V.


de en fr ru

Liberté de voyager pour les enfants de Tchernobyl

A. Lukaschenko et les séjours de repos pour enfants

En novembre 2004 il y a eu quelques informations selon lesquelles le gouvernement biélorusse veut restreindre les séjours de repos pour enfants à l’étranger.

Un choix d’articles et informations concernant ce sujet publiés en novembre 2004 :

Comme réaction face à ces informations, le président de L’Initiative Tchernobyl a envoyé la lettre suivante à l’ambassadeur biélorusse à Berlin.

Aujourd’hui les esprits se sont calmés. Selon ses indications, A. Lukatschenko a été compris de travers. Les séjours de repos pour enfants auront lieu dans le futur, mais on veut davantage surveiller les organisations qui invitent les enfants. L’Initiative Tchernobyl est en train de préparer le séjour de repos. Nous allons observer les activités du gouvernement biélorusse.

L’Ambassade de la République Biélorussie
attn : Ambassadeur W. Skworzow
Am Treptower Park 32

12435 Berlin

Lettre Ouverte

Monsieur l’Ambassadeur Skworzow,

Dans l’édition de la « Frankfurter Allgemeine Zeitung » du 20.11.2004, on a publié un article avec le titre : « Les enfants ne doivent plus aller à l’étranger ». Dans cet article il est écrit que Président Lukaschenko veut abolir la liberté de voyager pour enfants. Il aura seulement des exceptions s’il y a une autorisation personnelle du ministre de l’éducation. Comme justification pour ces mesures le président argumente : « Pendant les séjours dans l’ouest, les enfants sont confrontés avec les valeurs dangereux de la société de consommation. » Nous espérons que ce n’est pas vrai et que votre président n’a pas été cité correctement !

S’il est sérieux, le soutenu allemand, l’aide humanitaire et aussi la solidarité avec la population biélorusse est en danger.

S’il croit sérieusement que nos valeurs sont nuisibles aux enfants, qui ont besoin de se reposer, il remet en question les valeurs de l’Occident chrétien et du christianisme en général. Je ne peux pas croire qu’il est sérieux. Je suppose que la confrontation des enfants avec les valeurs libérales et démocratiques de l’Occident lui semble nuisante.

Monsieur Skworzow, vous connaissez notre Initiative Tchernobyl et beaucoup d’autres gens, groupes et associations en Allemagne qui s’engagent pour les enfants irradiés et pour la population biélorusse entière. Pendant vos visites aux messes, anniversaires et autres événements vous avez toujours eu la possibilité de parler. Vous avez pu gagner une impression de nos valeurs. Si notre engagement est vraiment nuisible à la Biélorussie, nous le cesserons tout de suite – avec toutes les conséquences. C’est l’opinion de tous les membres de la direction de notre association. Veuillez annoncer ce message à votre président.

Toujours, nous espérons qu’il s’agit d’un malentendu.

Recevez mes sincères salutations,

Paul Koch
Président de l’Initiative Tchernobyl du doyenné Schöppenstedt
tschernobyl-initiative.schoepp@onlinehome.de

Repos pour enfants

Repos pour enfants

Documents Dons et aides

Dernière mise à jour le 2007-03-23, Sabine Bossert. Contacts